• Cécile, diététicienne

      Cécile, Paris

      Diététicienne

    • LE SEVRAGE : UNE ÉTAPE SOUVENT OBLIGÉE, MAIS EN TOUTE SÉRÉNITÉ

      Le sevrage correspond à une double transition pour votre enfant puisque le lait auquel il est habitué change, ainsi que le mode d’alimentation en lui-même. La grande variété de laits disponibles vous assure de trouver celui qui correspond le mieux à votre bébé, sachant qu’il existe des formules infantiles recommandées, appelées lait de relais. Les réactions au biberon peuvent elles, être un peu différentes d’un bébé à l’autre.
      Tout est question d’apprentissage…

      • LE SEVRAGE DE VOTRE BÉBÉ EN DEUX MOTS

        Sevrer un bébé consiste à passer progressivement du lait maternel au lait infantile. C’est autant un changement pour votre bébé que pour vous et les personnes qui l’entourent. Un changement positif car votre conjoint va notamment jouer un rôle plus important au moment de l’alimentation par exemple… tout comme les frères et soeurs ! Le secret : allez-y progressivement, par étapes, et tout se passera au mieux.

        biberon
      • QUAND COMMENCER LE SEVRAGE DE VOTRE BÉBÉ ?

        Évitez de le faire coïncider avec une période déjà synonyme de changement pour votre bébé (déménagement, changement de nounou…). L’arrêt de l’allaitement peut soit coïncider avec un moment-clé de votre vie de maman, soit être lié à des raisons personnelles. Parmi celles-ci notamment : la reprise du travail, une éventuelle maladie, le manque de lait ou tout simplement, l’envie d’arrêter. Votre situation et relation avec votre bébé sont uniques; ne la comparez pas à celle des autres mamans. Ne plus allaiter est une décision qui ne doit dépendre que de vous. Réfléchissez bien car il est difficile de revenir sur le choix de ne pas allaiter.

        calendrier
      • LUDIQUE ET PRATIQUE, DÉCOUVREZ LE BÉABA DU BIB’ !
      • Besoin de conseils sur le biberon ou le sevrage ?
      • Découvrez comment sevrer son Bébé en douceur !

      POUR BIEN SEVRER BÉBÉ, PRENEZ VOTRE TEMPS…

      Pour que la transition entre l'arrêt de l’allaitement et le sevrage se fasse en douceur : substituez progressivement les tétées par des biberons,

      dont le nombre diminuera au fur à mesure afin d’être complètement remplacées en quelques semaines.

      Idéalement, remplacez une tétée par un biberon tous les 5 jours.

      Supprimez d’abord les tétées les moins abondantes : en fin d’après-midi puis en milieu de journée.

      La tétée du matin sera ainsi supprimée en dernier.

      Graphic
    • QUEL RÔLE POUR LE PAPA DANS TOUT ÇA ?

      • Aux yeux de la maman

        La culpabilité d’arrêter l’allaitement et de se détacher de son bébé peut être source de fragilité pour votre compagne. Rassurez-la en la félicitant pour tout ce qu’elle a déjà accompli pour votre bébé jusqu’à maintenant, en lui rappelant qu’elle aura encore de nombreuses autres occasions de montrer ses capacités maternelles.

        Profitez surtout de l’occasion qui vous est donnée d’endosser votre rôle d’accompagnateur auprès de votre conjointe : tout en continuant à effectuer les tâches habituelles (changement de couches, mise au lit…), rendez-vous encore plus présent en donnant vous aussi des biberons à votre bébé ! (voir ci-dessous)

        • Si le sevrage est synonyme de changement pour votre bébé, c’est aussi l’occasion pour vous, les papas, de vous montrer plus présent que jamais. Auprès de votre enfant bien sûr, mais aussi aux yeux de la maman.

        • papa
      • Auprès de votre enfant

        Le sevrage est une chance d’occuper un rôle important dans l’alimentation de votre bébé. Désormais vous pouvez lui donner vous-même les biberons, laissant à votre compagne le soin de se reposer après le rythme soutenu imposé par l’allaitement.

        Pour faciliter l’acceptation du biberon, évitez tout ce qui pourrait être de nature à rappeler à votre bébé les séances d’allaitement avec sa maman : changez de pièces, placez-le dans une position différente...

        Ainsi, vous contribuerez à ne pas créer de confusion, lui permettant de vivre le sevrage en douceur.

    • FAIRE AIMER LE BIBERON

      Toute transition s’accompagne forcément d’une petite période d’adaptation. Il est très probable que votre bébé n'accepte pas spontanément

      l’apparition du biberon dans sa vie.

       

      Les Laboratoires Novalac vous aident à surmonter cette petite difficulté grâce à quelques astuces.

      • Remplissez le biberon de votre lait maternel dans les premiers temps (avant de passer au lait infantile)
      • Faites donner les premiers biberons par le papa ou un autre membre de la famille
      • Préférez un modèle de tétine au débit similaire à celui du sein maternel
      • Stimulez votre bébé en apposant la tétine sur sa bouche et en le laissant venir (ne forcez pas le passage)
      • En cas de refus total, des solutions alternatives au biberon existent comme la petite cuillère ou la tasse à bec
      COMMENT APPRÉHENDER LA PERIODE DE RÉTICENCE DU BIBERON PAR VOTRE BÉBÉ ?

      Les Laboratoires Novalac vous ont expliqué comment aborder la transition de l’allaitement au biberon.
      Il est également important de vous prévenir, qu’il existe un risque de réticence de votre nourrisson envers le biberon. Si vous vous trouvez dans ce cas, ne vous inquiétez pas, ne forcez pas et ne comparez pas. Cette phase peut être compliquée à vivre pour l’enfant mais aussi pour les parents, demandez conseil auprès des professionnels de santé.